TÉLÉCHARGER GNOME 3.4 GRATUITEMENT


0
Categories : Multimédia

Maintenant je ne sais pas si vous connaissez vraiment des gens non-informaticiens qui mettent Linux sur leurs macbooks pour éditer leurs photos et aller sur facebook, moi j’en connais pas. Cette extension permet une recherche facile du lieu de votre choix et les lieux multiples. Pour pouvoir rejeter qqch, il faut le comprendre suffisament pour mettre le doigt sur le problème. Tu me diras que c’est une suite en avant puisque ça ne fait que repousser la cohérence un cran plus loin, certes. Finalement, on peut voir Boîtes comme une collections d’accès à distance à des machines physiques ou virtuelles, hébergées localement ou non.

Nom: gnome 3.4
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 65.33 MBytes

Or, cela n’a jamais été observé de manière mesurable et cela n’a aucune base logique. Ici, le projet GNOME tente de construire une interface idéale sans trop se préoccuper des acquis des utilisateurs je décris ça ici: Pour les créateurs de thèmes, de nouvelles propriété CSS sont disponibles: La personne vient même avec des mockups. Mais ce n’est pas une solution, j’aurais préféré un KDE moins gourmand et un kmail qui fonctionne plutôt que devoir changer d’applis et de desktop de force parce qu’on était parti sur des projets qui magnifiques qui allaient changer le monde … un jour, bientôt, promis.

Dans ses premières versions, l’environnement de bureau avait fait l’impasse sur la personnalisation et l’accessibilité, pour se concentrer sur la nouvelle interface. Les applications Contacts et Documents, apparues en version 3.

Empathy, Epiphany, Nautilus et Utilitaire de disque. Boxes apparaît en aperçu technologique, mais a été repoussée à la 3.

Peut-on désigner la 3. Cette version va-t-elle réconcilier l’environnement du bureau du projet GNU avec ses utilisateurs dispersés? Le ton a changé depuis les départs fracassants vers XFCE, comme celui de Linus Torvalds pour laisser la place à un accueil curieux voire enthousiaste.

Voyons ce que cette version 3. Certaines captures d’écran ont été réalisées pour ce dossier. La configuration des boutons de la barre de titre ou l’affichage du menu varient selon que la capture a été faite avec Ubuntu, Fedora, en mode dégradé ou avec GNOME Shell. Les extensions, arrivées pour la version 3. Le site web http: Paradoxalement, cette possibilité ne fonctionnait pas avec les navigateur Webkit tel Chrome, mais surtout Epiphany: Les extensions connaissent un succès indéniable avec environ extensions disponibles en six mois.

Désormais la recherche de contacts se fait sur plusieurs champs, permettant de retrouver un numéro, une adresse, etc. Cette API se nomme org. SearchProvider et complète le support d’ openSearch qui ajoute les boutons Google et Wikipedia.

GNOME / Wiki / Debian-facile

C’est Documents qui ouvre le bal avec la recherche dans les documents récents. On attend avec impatience l’intégration de Zeitgeist ou Tracker. Le projet a lancé une initiative intéressante, Every Detail Matters chaque détail compteinspirée par les One Hundred Papercuts d’Ubuntu et visant à chasser les détails qui usent l’utilisateur ou à implémenter des petites astuces facilitant les tâches usuelles.

Par exemple, dans l’aperçu d’activités, les étiquettes de fenêtres ne sont plus cachées dès qu’on fait une manipulation changement de bureau, déplacement de fenêtre, etc. Cela évite de voir une fenêtre fuir sous son curseur parce qu’une autre a fermé. L’initiative propose encore le réarrangement des bureaux virtuels, l’affichage des dialogues modaux dans l’aperçu et bien d’autres ajustements. Instigateur de cette initiative, Allan Day s’est félicité d’avoir vu se réaliser l’objectif de 20 bugs corrigés avant le gel du code de GNOME 3.

  TÉLÉCHARGER BOUHALI ABDELHADI BELKHAYAT GRATUITEMENT

Les applications peuvent indiquer au gestionnaire de fenêtre de masquer la barre de titre d’une fenêtre lorsqu’elle est maximisée. Contacts, EoG, Epiphany, Documents le font.

gnome 3.4

Cette fonctionnalité rappelle le mode maximisé d’Unity. Les boîtes de dialogues système en mode 3. ont désormais une API pour transmettre de manière sécurisée les mots de passe.

Il faut s’y faire: Plusieurs raisons à cela. Premièrement, c’est un fourre-tout où l’on se perd. Ensuite, les actions globales telles les préférences, les interactions avec d’autres logiciels etc, sont placées plus où moins heureusement dans un menu ou un autre.

Enfin, le menu n’est accessible que si on a une fenêtre ouverte. Chacun apporte sa solution. À propos, Préférences, etc. Microsoft introduit le Ruban que Mono s’est empressé de réimplémenter. Les navigateur web Opera, IE, Chrome et Firefox n’ont plus qu’un menu accessible depuis un bouton au lieu de la traditionnelle barre de menu.

Ubuntu fait le pari de masquer purement et simplement le menu, tout en proposant une nouvelle manière de naviguer dans les actions avec Gnomee HUD. Les actions sont réparties dans quatre types de menus, accessibles à différents niveaux:.

GNOME : l’émergence des applications –

Le thème par défautconnu sous le nom d’Adwaita, reçoit beaucoup de retouches. Attention, la version 3. On peut remarquer le changement sur les barres de défilement, qui n’est pas sans rappeler Mac OS X et Ubuntu. Évidemment, la nouvelle version gère le nouvel agencement des incrémenteurs de sélecteur de nombre. Très simplifié, il propose une palette de couleurs par défaut, tout en permettant d’ajouter des couleurs personnalisées.

Une bonne idée, qui permettra d’éviter des choix hasardeux de couleurs. Les cartes graphiques radeon antérieures à la R passent en mode dégradé.

Se connecter

Red Hat propose dans la dernière Fedora une implémentation logicielle d’OpenGL, basée sur llvm-pipedix fois plus performante que l’implémentation de Mesa. Des pistes d’optimisations du pilote llvm-pipe et la désactivation de quelques fioritures graphiques permettront de réduire encore la barrière matérielle vers GNOME 3, afin d’abandonner le mode repli. À noter également, le gestionnaire d’énergie éteint le rétro-éclairage du gnomr en même temps que l’écran.

Le panneau de configuration des périphériques Wacom s’étend grâce à la libwacom et XInput2 pour paramétrer chaque stylet, gérer la calibration des écrans Wacom et assigner les boutons de stylet à des actions. Il ne manque que GIMP 2. Arrivée timide de Boîtes Boxes dans la langue de David Beckhaml’application de gestion des machines virtuelles pour madame et monsieur Michu. Contrairement à virt-manager, GNOME Boxes se concentre sur l’utilisation des invités plutôt que l’administration de l’hôte.

Un assistant de création express de machine virtuelle permet de préconfigurer l’installation clef produit, utilisateur, gnoome.

Finalement, on peut voir Boîtes comme une collections d’accès à distance à des machines physiques ou virtuelles, hébergées localement ou non. Quelles seront les réactions de la part de KDE ou des environnements propriétaires?

Pas étonnant pour un logiciel initié début octobre ! Contacts a une présentation repensée du contenu, orientée plein écran. Le rendu en fenêtre flottante n’est pas très fini.

Une boîte de dialogue de premier lancement apparaît. Elle permet de choisir de stocker les contacts localement ou en ligne. Lorsqu’on choisit une photo comme avatar, on peut désormais la rogner. Empathy commence lui aussi sa migration pour gnomee Discussion. L’assistant de création de compte à l’initialisation a été fusionné dans l’assistant de création de compte de base. La géolocalisation du contact sur une carte complète ces informations. En conséquence, le connecteur telepathy-butterfly pour la gestion de l’ancien protocole MSN a été abandonné.

  TÉLÉCHARGER JEUX DE VOITURE SUR UPTODOWN GRATUITEMENT

Il faut désormais utiliser le connecteur telepathy-haze. Haze est la bibliothèque de gestion de protocoles de messagerie instantanée de Pidgin. Empathy s’intègre avec Contacts pour afficher les contacts et les lier entre eux pour créer des méta-contacts.

Empathy propose l’installation de Contacts via PackageKit s’il n’est pas installé. Documents gère maintenant les collections. Une collection est un concept popularisé par Google Doc pour regrouper gnnome documents à gnime fois hiérarchiquement et par étiquettes. Documents implémente les collections en utilisant à la fois l’API de Google pour les documents distants et les collections définies localement par l’utilisateur.

La barre latérale disparaît. Pour ce qui est de la recherche, la barre de recherche est présentée à la demande. On peut désormais préciser un champ de fnome L’explorateur de fichiers Nautilus prépare sa transformation pour devenir gnomme Filesen parallèle à Documents.

Sous le fnome, Epiphany continue de rattraper son retard dans la gestion du web, depuis son passage à webkit:. Après de grosses gome suite à l’abandon de Gecko, Epiphany est à nouveau proche de la part de gnnome de niche qu’il avait perdue. Les performances sont au rendez-vous, la compatibilité aussi.

gnome 3.4

Encore du travail donc, avant de voir une distribution choisir Epiphany par défaut! Le gestionnaire de mots de passe et clefs gnoms chiffrement Seahorse implémente l’identification par carte à puce avec PKCS La recherche et les filtres sont fusionnés en une recherche unique, qui est mise en avant. Le trousseau par défaut est listé, plutôt qu’une arborescence des trousseaux, sachant que l’écrasante majorité des utilisateurs n’a qu’un trousseau.

Le moniteur système suit aussi le mouvement dans l’interface avec l’abandon de la barre d’état, qui était vide! On .34 la restauration de la position de la fenêtre, auparavant, seule la taille était préservée d’un lancement à l’autre.

gnome 3.4

D’autres colonnes arrivent grâce à systemd: Certaines informations auraient dû être récupérées depuis ConsoleKit autre technologie Fedoraqu’est-ce qu’apporte systemd à part centraliser? En tout cas, le support de systemd est optionnel. Pour information, la première publication date deavec les premiers commits en C’était l’époque de HAL. Aujourd’hui, à peu près toutes les technologies adjacentes ont évolué: Outre le passage aux dernières technologies, l’objectif même de l’application a été repensé, avec l’aide du concepteur principal des interfaces GNOME 3, Jon McCann.

Pour l’utilisateur lambda, rien n’a fondamentalement changé. La principale différence est le passage de tableau de gros boutons à des menus contextuels. Les fonctionnalités de maintenance sont toujours accessibles: Seule l’interface a été allégée. Grâce à udisk2, l’utilitaire de disque, Nautilus et le sélecteur de fichiers sont cohérents dans le listage des volumes: La boîte de dialogue a été pensée pour être le plus proche de la simple édition d’une ligne fstab avec son éditeur favori.